François Jalbert & Jérôme Beaulieu dans l’Expresse

La musique d’hiver de Jalbert Beaulieu

Le nouveau duo guitare et piano au Rex et au Gate 403

François Jalbert et Jérôme Beaulieu (Photo: Nicolas Boulay)

François Jalbert et Jérôme Beaulieu (Photo: Nicolas Boulay)


23 octobre 2017 à 13h00

Jalbert Beaulieu, un nouveau duo acoustique folk-jazz formé du guitariste François Jalbert et du pianiste Jérôme Beaulieu, sera à Toronto les 1er et 2 novembre.

Les deux amis et collègues viendront présenter en live leur premier album This is a real place, sorti le 22 septembre dernier, et dont les titres Le Dépanneur et This is a real place sont disponibles en ligne gratuitement.

Le versatile et le virtuose

François Jalbert, guitariste de talent originaire du Québec, est capable de passer du jazz au rock à la musique électrique en un clin d’œil.

Il a accompagné la chanteuse et harpiste québécoise Éveline Grégoire-Rousseau, ou encore l’auteure-compositrice-interprète Sienna Dalhen, ainsi que le saxophoniste canadien souvent primé Joel Miller.

Jérôme Beaulieu, est quand à lui un pianiste émérite aux multiples récompenses: prix du concours Jazz en Rafale en 2011, Grand Prix du Festival de Jazz Rimouski en 2011, prix Révélation Radio Canada en 2013 et 2014 et Félix dans la catégorie Jazz de l’ADISQ en 2014.

Les deux musiciens qui ont tous deux travaillé dans plusieurs groupes de musiciens auparavant (Tunnel, Olivier Babaz Trio, Avalon Jazz Band pour François Jalbert, Trio Jérome Beaulieu, Lo Fi Octet, ou encore Hichem Khalfa Quartet pour Jérome Beaulieu), s’unissent pour la première fois dans une aventure de composition et d’enregistrement pour leur nouvel opus.

Des sons qui nous parlent

Avec This is a real place, le duo présente 11 compositions originales et minimalistes (Episode 2, BrouillardI put too much hot sauce on my sandwichLa Caravane,…), faisant fusionner jazz et folk, et passant du western (Snack Bar) à la syncopée (Clark’s Reel).

Mais plus qu’un voyage d’un style à l’autre, This is a real place est un peu le grand voyage de l’hiver canadien: on ferme les yeux et nous voilà dans un chalet en bois perdu dans une étendue de neige immaculée, dominant une forêt de conifères.

Parfaite bande sonore des vacances de l’arrière-saison, à l’écoute de l’opus, on se laisse bercer par la guitare et le piano jusqu’à lassitude de l’immensité du ciel blanc hivernal et des feux de cheminées.

Intimiste, les morceaux surprennent aussi, par l’inclusion de bruits ambiants, craquements, souffle et même rire.

Jalbert Beaulieu sera en concert au bar The Rex le 1er novembre et au Gate 403 le 2 novembre prochain.